Il refuse de mettre son masque dans le TGV, le conducteur s’arrête pour le débarquer

Un homme refusant de porter son masque dans un TGV Paris-Nice a été débarqué dimanche, dans une gare où il n’était pas prévu de s’arrêter.

Il refuse de mettre son masque dans le TGV, le conducteur s’arrête pour le débarquer

D’abord verbalisé pour un montant de 135 euros, l’homme a continué de refuser à se masquer le visage, alors que c’est obligatoire pour tous les passagers de trains. Les contrôleurs ont donc pris la décision de prévenir le conducteur du TGV, qui a décidé de faire un arrêt imprévu.

Les agents de la Sécurité ferroviaire ont été mis au courant et ont donc attendu le contrevenant en gare du Creusot, en Saône-et-Loire. Le prochain arrêt était pourtant prévu à Marseille, mais hors de question d’attendre jusque-là, risque sanitaire oblige.

Les agressions de ce type se multiplient

En cinq minutes à peine, l’homme a été débarqué. Le train a même pu rattraper son léger retard.

Cet incident intervient dans une période où le nombre de personnes refusant de porter un masque est de plus en plus important. De multiples tensions entre passagers de transports en commun notamment, et contrôleurs ou chauffeurs ont éclaté.

Vendredi dernier par exemple en Seine-Saint-Denis, un chauffeur du réseau RATP a été agressé par un passager qui non seulement n’a pas composté son billet, mais a aussi refusé de se munir d’un masque. A la fin du mois de juillet, les mêmes scènes se produisaient à Dijon ou encore à Orléans.

https://www.cnews.fr/france/2020-08-17/il-refuse-de-mettre-son-masque-dans-le-tgv-le-conducteur-sarrete-pour-le-debarquer