Selon une jeune femme violée à plusieurs reprises par des membres de Daech, citée par le quotidien Daily Express, une lettre signée du chef de l’organisation djihadiste justifie le viol par la conversion des victimes à l’islam.

export nohukvxhpgya  @x

Au rang des atrocités perpétrées par Daech, le viol à outrance est une pratique courante pour les membres du groupe terroriste. Nombre de témoignages, notamment de femmes issues de la communauté yazidie, dont beaucoup de mineures, ont rapporté les atrocités perpétrées par les djihadistes prompts à justifier leurs crimes de n’importe quelle manière que ce soit.

Aujourd’hui, le site du quotidien anglais The Daily Express rapporte celui d’une Yazidie de 22 ans capturée dans son village irakien de Sinjar et violée à de nombreuses reprises par des membres de Daech qui justifiaient leur crime par une directive émanant du chef de l’organisation djihadiste Abou Bakr al-Baghdadi.

EN SAVOIR + >> Terrorisme islamiste : L’Italie et la Corse prochaines cibles de l’Etat islamique

« C’est la règle d’Abou Bakr al-Baghdadi »

« Il m’a tendu une lettre et m’a dit : ‘Cela démontre qu’une femme capturée deviendra musulmane si dix combattants la violent' », raconte Noor. « C’est la règle d’Abou Bakr al-Baghdadi et nous devons le faire », lui a dit l’homme qui l’a violée avant de la donner à 11 de ses amis pour qu’ils l’abusent d’elle à leur tour, raconte la victime.

EN SAVOIR + >> Sara, évadée de l’enfer de Daech : « Des barbares qui pouvaient décapiter quelqu’un à tout moment »

La communauté yazidie, une minorité kurdophone isolée dans les montagnes du nord de l’Irak, a subi de plein fouet la progression rapide de Daech dans le pays. Considérés par les djihadistes, comme des hérétiques qui vénèrent une divinité associée au diable cette communauté a subi les pires exactions, notamment les filles et les femmes qui ont été capturées pour devenir les esclaves sexuels de combattants dont de nombreux experts ont souligné que leur engagement était plus motivé par la frustration sexuelle que par un quelconque engagement religieux aussi dévoyé soit-il.

EN SAVOIR + >> L’Etat Islamique menace de détruire la Mecque et de réécrire le Coran 

Source : metronews.fr