Entretien – Au lendemain des attentats qui ont ensanglanté le cœur de Paris et les abords du Stade de France au nord de la capitale française, le monde musulman s’est dit endeuillé.


Pour Mohammed Moussaoui, président de l’Union des Mosquées de France, « ceux qui ont tapé la France ce vendredi sont des sanguinaires qui ne peuvent avoir ni foi, ni religion, ni même humanité » nous a-t-il confié. Choqué, il dénonce une attaque contre tous les Français, «  indépendamment de leur conviction religieuse, les Français ont été ciblés, il n’y avait pas de distinction (…). Un acte terroriste en France ou ailleurs est une attaque contre toute l’humanité ».

Joint par Blandine Hugonnet, Mohammed Moussaoui a appelé les Français à l’unité, « face à la barbarie, qui essaie de créer division et suspicion, les Français doivent afficher un front uni »


Mp3


Dans un communiqué publié dès vendredi soir, le Conseil français du culte musulman, le CFCM, a tenu lui aussi à réagir. « Devant l’horreur des tueries aveugles qui ont été perpétrées, le CFCM ainsi que l’ensemble des organisations musulmanes condamnent avec la plus grande vigueur ces attaques odieuses et abjectes. »

A l’unisson des nombreuses prises de position publiques en France, « le CFCM appelle la Nation toute entière à l’unité et à la solidarité ». Il appelle également « les musulmans de France à prier pour que la France puisse faire face à cette terrible épreuve dans le calme et dans la dignité ». (BH-XS)

Source : radiovaticana.va