Une grande étude publiée ce mercredi 16 septembre illustre le manque de connaissances, voire la désinformation, qui règne chez les Américains vis-à-vis de la Shoah.

23% des jeunes adultes Américains pensent que l’Holocauste est «un mythe»

Une grande étude publiée ce mercredi 16 septembre illustre le manque de connaissances, voire la désinformation, qui règne chez les Américains vis-à-vis de la Shoah.

Commandée par la Conference on Jewish Material Claims Against Germany, une organisation allemande regroupant plusieurs associations juives, l’étude est présentée comme la première sur le sujet réalisée dans chacun des 50 Etats américains, auprès des adultes Millenials et de la Génération Z, à savoir entre 18 ans et 39 ans.

À l’échelle nationale, 63% des répondants ne savent pas que six millions de juifs ont été assassinés durant la Seconde Guerre Mondiale, et 36% pensent que seulement «deux millions ou moins de juifs» ont été tués. En outre, près de la moitié des personnes interrogées (48%) sont incapables de nommer un seul camp de concentration ou ghetto, celui de Dachau étant par exemple connu de seulement 6% d’entre eux.

Pire, 23% des jeunes adultes interrogés pensent que l’Holocauste et «un mythe» et ne s’est pas s’est produit, ou qu’il a bien eu lieu mais que «le nombre de juifs décédés a été considérablement exagéré».

Enfin, de façon assez surprenante, 11% estiment que les Juifs sont responsables de la Shoah.

Au niveau des Etats, c’est le Wisconsin qui obtient le score le plus élevé en matière de sensibilisation à l’Holocauste. A l’opposé, l’Arkansas possède le score le plus bas. Ce «score de connaissances» est calculé en utilisant le pourcentage de personnes qui répondaient aux trois critères suivants :

– ont «définitivement entendu parler de l’Holocauste»

– peuvent nommer au moins un camp de concentration, d’extermination, ou un ghetto

– savent que 6 millions de Juifs ont été tués pendant l’Holocauste.

«Ces résultats sont à la fois choquants et attristants et ils soulignent pourquoi nous devons agir maintenant alors que les survivants de l’Holocauste sont toujours avec nous pour exprimer leurs histoires, a estimé Gideon Taylor, président de la Conference on Jewish Material Claims Against Germany. Nous devons comprendre pourquoi nous ne réussissons pas mieux à éduquer une jeune génération sur l’Holocauste et les leçons du passé. Cela doit servir de rappel pour nous tous et de feuille de route sur les domaines où les gouvernements doivent agir.»

https://www.cnews.fr/monde/2020-09-16/23-des-jeunes-adultes-americains-pensent-que-lholocauste-est-un-mythe-998954